Du Goût dans ma cuisine - Rencontre

Portrait

La boutique Du Goût Dans Ma Cuisine se situe au coeur du centre-ville de Guers, reconnaissable par sa devanture rénovée qui affiche la couleur ; ici, vous trouverez des cours de cuisine et les prestations d’une chef à domicile.

Dominique Martin nous accueille dans son bureau dont les étagères regorgent de livres de recettes. Dans la pièce adjacente se trouve une cuisine lumineuse et moderne. C’est ici qu’elle dispense ses cours, grâce à six postes de travail aménagés pour recevoir des élèves de tout âge, débutants ou confirmés. Elle anime notamment des ateliers parents/enfants pour valoriser la dimension conviviale de la préparation de plats.

Parmi ses outils indispensables, elle a toujours près d’elle un calendrier, aussi bien pour avoir un oeil sur le cycle des fruits et légumes de saison que pour proposer des cours thématiques (repas de Noël, plats d'été, chandeleur …).

La célèbre citation de Lavoisier est inscrite au dessus du four : « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ». Car, en plus d'être passionnée de cuisine, la chef est animée par une philosophie pragmatique et responsable qui l’a conduite à lutter contre le gaspillage alimentaire dans l'exercice de son activité.

Fours

 

D’ailleurs, à l’Atelier de la Récup’ du Samedi 1er Octobre à Redon, elle relèvera le défi de donner un cours de cuisine à partir d’aliments issus d'invendus collectés dans les supermarchés. La liste des ingrédients sera donc une surprise qu'elle ne découvrira qu'au moment venu.

En attendant, revenons sur notre rencontre avec une chef qui déborde d’énergie, de passion et de savoir-faire.

 

Quels enseignements souhaiteriez-vous apporter par l’intermédiaire de vos cours de cuisine ?

Par l’intermédiaire des cours, ce que je souhaite, c’est partager ma passion et donner envie aux gens de cuisiner. Manger bien, manger bon, manger beau. Je ne veux pas reprendre des slogans qui existent déjà, mais c’est ça ! Mon leitmotiv, c’est le plaisir de cuisiner soi-même pour manger mieux en dépensant moins.

Je souhaiterais que les gens retrouvent du bon sens, notamment en valorisant des activités manuelles comme la cuisine. Par exemple quand on lave une salade, il ne faut pas jeter l’eau de lavage, elle peut servir à arroser les fleurs. C’est aussi ça la lutte contre le gaspillage. 

D'où vous vient cette initiative de cuisiner en luttant contre le gaspillage?

Je ne vais pas dire que je suis née avec, mais presque. Je suis issue d’une famille d’agriculteurs, qui plus est une famille nombreuse, donc je suis habituée à cuisiner tout en jetant le moins possible. C’est ma philosophie. Souvent, les gens sont étonnés face à ma façon de cuisiner et me disent « on peut faire quelque chose avec ça ? ». Par exemple, moi je ne jette pas les blancs d’oeuf mais je les congèle. On peut les garder six mois au congélateur. On peut s'en servir pour concocter des macarons par exemple.

Je n’ai pas commencé ma carrière comme cuisinière. C’est une reconversion professionnelle. Mais par contre j’ai toujours eu la passion de la cuisine. Avant, je donnais des cours de cuisine dans des lycées professionnels pour les jeunes se formant aux métiers des services à la personne. J’ai fais ça pendant sept ans. C’est quand j’ai perdu mon emploi d’assistante de direction que j’ai décidé de passer un CAP cuisine avec pour projet de faire ce que je fais aujourd’hui. J’avais alors cinquante ans. La cuisine, c’est du partage, de la convivialité. Et la lutte contre le gaspillage alimentaire, ça me plait énormément.

La cuisine est-elle une activité qui produit beaucoup de déchets si on ne fait pas attention ?

Elle produit des déchets évitables en tout cas. Il est important d’avoir de bons outils. Pour éplucher des légumes, c’est bien d’avoir un économe. Et quand on utilise des légumes bio, on peut très bien ne pas les éplucher. Il n’y a pas de pesticide dessus. Il suffit de bien les laver, et on peut tout manger. C’est dans la peau qu’on trouve les principes nutritifs des végétaux. Quand on les épluche, on enlève des vitamines.

Où faites-vous vos courses pour trouver vos ingrédients ?

J’achète local. Je privilégie les petits producteurs, les marchés et les commerces du coin. Je veux que les gens puissent trouver des produits sans faire des centaines de kilomètres. Je recupère aussi des caisses de produits issus des invendus à un supermarché de la ville de Guer. On ne sait jamais ce qu’on va trouver dedans. Je suis ravie quand il y a beaucoup de pain. C’est incroyable tout ce qu’on peut faire avec, même lorsqu'il est rassis. Et quand j’ai besoin de viande, je vais à la ferme de Comblessac.

Comment trouvez-vous vos idées de recettes ?

Les gens me disent souvent « Tu as toujours plein d’idées! ». J’ai beaucoup de livres de recette dans ma cuisine, mais c’est surtout pour les images. Ce sont les illustrations qui me plaisent. Et quand je cherche une recette, j’en choisis trois ou quatre dans les livres, et à partir de ça je vais inventer la mienne. Autrement, je sais m’adapter aux ingrédients que j’ai sous la main. On m’a toujours dit que pour reconnaître un bon cuisinier, il suffit de lui donner trois produits et de regarder comment il se débrouille avec.

Biblio

Quels sont les ingrédients « incontournables » à toujours avoir dans sa cuisine ?

Il faut toujours avoir dans son placard un peu d’épicerie : du sucre, de la farine, du lait, des oeufs et du sel. Avec ça, on peut faire beaucoup de choses. C’est suffisant pour faire une sauce béchamel. Et la béchamel, c’est la base de plein de recettes. Vous pouvez la faire en salé, en sucré … C’est par exemple la base du soufflé, ensuite vous pouvez ajouter du fromage, de la viande, tout ce que vous voulez. Si vous mettez du fromage dans la béchamel, c’est une sauce mornay, si vous mettez de la tomate, c’est une sauce aurore … Avec seulement quatre ingrédients de base et quelques légumes, vous pouvez faire ce que vous voulez. On peut se nourrir pour pas cher !

Quels sont les attentes de vos clients quand il s'inscrivent à des cours de cuisine ?

Ils viennent surtout renouveler leurs recettes car certains ont l'impression de toujours manger la même chose. J’essaie donc de proposer différents thèmes en tenant compte de la saison et du calendrier. Les macarons, les gens en sont toujours demandeurs donc je les propose tout au long de l’année. En Mai, j’ai proposé la réalisation d'un Saint-Honorée. Pour faire ce gâteau, il suffit d’avoir du lait, de la farine, du sel, du sucre, du beurre et des oeufs. J’aime bien ce cours là car en deux heures, on apprend en même temps à faire une pâte à tarte, une pâte à choux, une crème pâtissière, une meringue … Je propose aussi des cours pour apprendre à cuisiner les asperges. Avec les parties plus fibreuses, je réalise une crème d’asperge plutôt que de les jeter. Rien ne se perd, rien ne se crée, mais tout se transforme. D’ailleurs, c’est écrit dans ma cuisine.

Devan ture

Informations pratiques :

Dominique de Du Goût Dans Ma Cuisine vous proposera un atelier cuisine créative à l'Atelier de la Récup' le Samedi 1er Octobre de 10 à 12 heures. Elle vous apprendra à cuisiner des recettes originales et délicieuses à partir d'ingrédients simples, dont certains issus des invendus de supermarché. Atelier sur inscription uniquement. Pour vous inscrire, n'hésitez pas à nous contacter au 0299725492 ou par mail (environnement@cc-pays-redon.fr).

Coordonnées :

Du Goût Dans Ma cuisine - 16, rue du Champ de Foire - 56380 GUER

06.49.85.08.46.

dugoutdansmacuisine@orange.fr

Retrouvez dès à présent Du Goût Dans Ma Cuisine sur le site internet officiel et Facebook.

 

Fours plan travers  Discussion 

blog